A la croisée de l'histoire

En 1522, les chevaliers de l'Ordre Militaire Chevaleresque sont vaincus par l'Empire Ottoman. L'île de Rhodes, ou ils siégeaient, est conquise. Après 7 ans d'errance, les chevaliers arrivèrent à Malte, l'île leur ayant été offerte par Charles Quint.

A Malte, ces chevaliers luttant contre les "infidèles" retrouvaient leur grandeur, et croisait ici encore l'histoire. Car l'histoire de l'île avait retenu la venue, en 60 après J.C, de Saint Paul, naufragé (d'ou le nom de l'une des plus belles baies de l'île et nombres de lieux à la gloire de l'apôtre qui christianisa l'île).

Les Turcs vont alors décider d'écraser définitivement l'ordre de Malte, et de s'ouvrir ainsi les portes de l'Europe. Le 18 Mai 1565 débute le "grand siège" de l'île : 48 000 fantassins face à 8000 hommes (540 chevaliers, 4000 maltais et des mercenaires). L'une après l'autre, pendant 31 jours, les forces chrétiennes vont repousser les assauts des turcs. Enfin, 8000 hommes, arrivant de Sicile, réussissent à débarquer. Les forces ottomanes, démoraliser, se retirèrent alors, ne cherchant plus jamais à envahir cette partie de la Méditerranée.
En 1566 débute alors la construction de la ville fortifiée de La Valette (en hommage au grand maître de l'ordre qui en décida la réalisation). Cette ville, bientôt capitale de l'île, est l'atout maître qui fera de l'île une citadelle inexpugnable. L'histoire de l'île va alors connaître un calme relatif pendant 250 ans, sous les hospices de l'Ordre, qui n'a de cesse d'enrichir La Valette et de construire des églises, plus riches artistiquement les unes que les autres.
En 1798, Napoléon part à la conquête de l'Egypte. Chemin faisant, en fin stratège qu'il était, il s'empare aisément de l'île, marquant ainsi la chute de l'Ordre. En 1802, les français sont expulsés de l'île (révolte des maltais). Placé sous protectorat anglais, l'île retrouve alors ce calme serein qui l'habitait avant.

La seconde guerre mondiale est le dernier épisode douloureux pour l'île. En 1940, l'Italie s'alliant à l'Allemagne, décide d'envahir Malte. De combats aériens en tentatives de débarquement, l'île va résister héroïquement. En Juillet 1943, l'île servira de tête de pont pour le débarquement allié en Sicile.

Voici résumé en quelques mots cette histoire d'une richesse extraordinaire, brassage culturel incessant qui fait tout le charme de ce petit état d'Europe (il obtint son indépendance en 1964)